[Accueil][Retour]

Les U.P.J. (Union des Patriotes Jurassiens

Buts de l’U.P.J.

  1. De défendre les intérêts du Jura dans le cadre du canton de Berne.
  2. De défendre et sauvegarder son patrimoine linguistique et culturel.
  3. De maintenir ses particularités.
  4. D’œuvrer à la réalisation des ses aspirations légitimes.
  5. De travaille en faveur des bonnes relations entre le Jura et l’ancien canton.

C’est une association dans le sens de l’art. 60 du C.C.S.

Les premiers adhérants (15 nov.1952)

Au peuple suisse, aux peuples du Jura et de l’ancien canton de Berne, au Grand Conseil et au Conseil Exécutif du canton de Berne. Le rassemblement Jurassien ( mouvement séparatiste) n’est pas le Jura et ne représente pas tout le peuple Jurassien.

De plus en plus, avec toujours moins de gêne le R.J. ose parler au nom de notre peuple. Malheureusement, plusieurs journaux et de trop nombreux Confédérés n’entendent que des voix séparatistes et se demande si véritablement, " au cours des années de guerres continuelles, de combats sans fin, Le Jura fut systématiquement brimé, spolié persécuté, étouffé "(Jean Gressot 1949). Que tous les Suisses se rassurent et sachent que nous, Jurassiens, sommes des hommes libres sur une terre libre, que si nous devons parfois défendre les droits légitimes de notre peuple à Berne, nous ne nous sentons pas menacés dans notre foi, ni dans nos idées, ni dans nos coutumes, ni dans nos biens. C’est la raison pour laquelle nous pensons que le temps est venu d’affirmer : " Le Jura ne veut pas la séparation ". La révision cant. De la Cst. Du 29.10.1950 a été " une œuvre de compréhension mutuelle " (Albert Comment) ; elle a donné au peuple jurassien la possibilité de vivre heureux au sein de la communauté bernoise. Parce que nous croyons qu’il est possible de s’entendre et de se comprendre dans le cadre d’un seul Etat, même si l’on y parle 2 langues, parce que l’union avec l’ancien canton est un gage de progrès sociaux , parce que nous avons confiance en nos concitoyens de langue allemande, nous adjurons le peuple suisse de croire que le Jura ne veut pas la séparation. Nous ne pouvons admettre les termes indignés de " servilité , étouffement " lancé par les séparatiste. Jamais nous ne nous sommes sentis étouffés ou serviteurs.

Antiséparatistes, conscients de travailler pour le bien du Jura, certains qu’il est possible de résoudre de façon heureuse tous les problèmes qu’implique l’avenir économique et social de notre peuple dans le cadre de l’Etat de Berne, nous estimons que le Gr. Conseil et le Conseil Exécutif ne peuvent accepter le R.J. comme représentant des volontés jurassiennes.

Proclamation ( du 20 mars 1965 du Comité Central)

Le 20 mars 1815, lors du congrès de Vienne, la conférence des ambassadeurs signa l’acte de la donation au ct. De Berne de l’ancien Evêché de Bâle et de la ville de Bienne.

A la suite de cette décision , le Jura bernois dans son ensemble a pu bénéficier de la neutralité helvétique et de la paix. Jamais plus le pays n’a été occupé par des armées étrangères. D’autre part, le Jura bernois a pus se développer économiquement et voir s’établir librement chez lui des Confédérés romands et alémaniques, qui ont largement contribué à faire de cette terre pauvre de 1815 une région prospère.

Si la Confédération a assuré la paix, le canton de Berne pour sa part, a adopté une constitution extrêmement libérale, qui permit à la partie jurassienne du canton de s’épanouir librement, bien qu’une faction d’extrémistes s’inspirent de nationalismes étrangers, prétendre le contraire. Le Jura bernois a conservé sa langue, ses traditions, son mode de vie et … ses luttes politiques.

Le Comité central de l’Union des Patriotes Jurassiens s’adresse à tous les jurassiens spécialement aux jeunes et leur demande d’examiner objectivement les responsabilités qu’ils ont et auront à assurer pour maintenir notre pays heureux, libre et prospère. Vive la Suisse, le ct. De Be et le Jura Bernois.

[Accueil][Retour]

Famille Fesselet révisé le 13.08.2011